Acte 9 Nancy: un avocat proche de Debout la France interpellé pour avoir rappelé à des Gilets Jaunes leurs droits

Capture police.pngLe 12 janvier dans l’après-midi, lors d’un rassemblement à Nancy auquel participaient dans le calme près d’une centaine de Gilets jaunes, les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de l’avocat François Vallas pour «incitation à la rébellion». 
Sa garde à vue a été levée en début de soirée le jour même. 
«Selon la police, il aurait incité verbalement des Gilets jaunes à aller au contact de policiers qui les avaient cantonnés, s’agissant d’une manifestation non déclarée et donc illicite», a déclaré à l’Est Républicain le procureur de Nancy François Pérain.
Dans une vidéo publiée sur un groupe Facebook créé afin de dénoncer sa garde à vue, on peut apercevoir l’homme de loi signifier aux Gilets jaunes, alors encerclés par les CRS, qu’ils ne pouvaient faire l’objet d’une interpellation : 

«Vous n’avez ni crime, ni délit, ni contravention. Vous ne pouvez pas être interpellés et placés en garde à vue. Si les policiers ont une raison de penser qu’une personne a pu commettre un délit, ils peuvent la mettre en garde à vue […]. Dans ce cas, c’est eux qui commettent un délit de privation… [de liberté]», leur lance-t-il. 

Alors que les protestataires abondaient dans son sens, l’un d’entre eux lui rapporte alors que les membres des forces de l’ordre les empêchent, «sans aucune raison», de les laisser quitter les lieux.
Quelques secondes après le témoignage du manifestant, la séquence vidéo s’interrompt brusquement avec l’interpellation de François Vallas qui souhaitait, en vain, distribuer sa carte de visite aux protestataires désirant recourir à ses services.

Des réponses pour fonder le grand changement

ligne-droite-reponses-grand-changement-588x330.jpg

La démarche consistant à créer le logiciel de la droite nouvelle indispensable au redressement de notre pays conduit Ligne droite à aborder plusieurs problématiques au cœur des épreuves que rencontre aujourd’hui notre pays. Le Système a en effet pris le contrôle du pouvoir pour détruire ce qui fait notre nation, conduisant la France et l’Europe au déclin. Il faut donc nous libérer de l’idéologie du Système, retrouver les valeurs de notre civilisation, renouer avec la puissance à travers une Europe nouvelle et pour cela faire émerger une force politique capable d’incarner une alternative crédible au Système. C’est dès lors en trouvant des solutions à ces différentes problématiques que la droite nouvelle pourra ouvrir la voie au grand changement.

 Le pouvoir

La première problématique concerne le pouvoir, car la France connaît depuis quelques décennies une crise incapacitante qui l’empêche de juguler les périls qui l’assaillent. Le pouvoir, qui se trouvait au cœur des institutions de la République, a peu à peu déserté les palais nationaux. L’exécutif comme le législatif, qui devraient pourtant être l’expression de la souveraineté populaire, ne représentent plus qu’une minorité d’électeurs. De ce fait, ils tournent à vide et se sont laissé déposséder de leurs prérogatives au profit d’entités qui, bien que non politiques, jouissent de pouvoirs considérables sur la société. Ainsi en est-il des médias et de la justice, mais aussi du monde de la finance et des grandes entreprises ainsi que de l’eurocratie, autant de corps qui, ensemble, constituent un Système dont le pouvoir supplante aujourd’hui celui du peuple. Lire la suite « Des réponses pour fonder le grand changement »

RN/LFI : un scénario à l’italienne est-il possible en France ?

rassemblement-national-alpes-1-37572-600x337.png

FRANCE (NOVOpress avec le bulletin de réinformation de Radio Courtoisie) : 
Le sondage IFOP Paris-Match en date du 8 janvier dernier donne le Rassemblement national en tête de tous les partis.

Porté par le mouvement des Gilets jaunes, le parti présidé par Marine Le Pen se positionne ainsi comme le premier parti d’opposition au système Macron. Sur les derniers mois, la progression est spectaculaire : de septembre 2018 à janvier 2019, le RN passe en effet de 22 à 35% de soutien dans l’opinion publique, alors que dans le même temps, la France Insoumise s’effondre de 42 à 30%. Explication : d’un côté, le grand-guignolesque épisode des perquisitions de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions dans les locaux de la France Insoumise ; et de l’autre, le subtil jeu d’intelligence politique de Marine Le Pen lors des diverses « actes » de la crise des Gilets jaunes, à l’opposé des gros sabots mélenchoniens. Lire la suite « RN/LFI : un scénario à l’italienne est-il possible en France ? »

Vœux de François Asselineau à Emmanuel Macron : ça déménage !

asselineau-845x475.jpg

Étonnant que François Asselineau, qui fut tout de même candidat à la présidence de la République, ne soit quasiment jamais invité par les médias français. On en invite pourtant de bien moins brillants…

Il est, désormais, un des rares hommes politiques (avec Florian Philippot) à souhaiter le « Frexit », ce qui semblerait l’éloigner de ses plus proches adversaires du Rassemblement national et de Debout la France, et le seul à avoir appelé tous les gilets jaunes à demander à leurs députés et sénateurs qu’ils lancent la procédure de destitution d’Emmanuel Macron, prévue par l’article 68 de notre Constitution, pour, selon lui, l’avoir violée par treize fois.

Un Emmanuel Macron qu’il a, plus que tout autre, dans le collimateur et auquel il a répondu, le 2 janvier, sur le site de son mouvement politique, l’UPR, par une intervention fort détaillée et argumentée, articulant son propos autour, justement, des trois vœux présidentiels. Lire la suite « Vœux de François Asselineau à Emmanuel Macron : ça déménage ! »

Le Samedi Politique avec Laetitia Dewalle : Toute la vérité sur les Gilets Jaunes

Depuis deux mois, les gilets jaunes sont mobilisés face à Emmanuel Macron et son gouvernement. Désinformation, violences et revendications, Laetitia Dewalle, la porte-parole du mouvement dans le Val-d’Oise, rétablit la vérité sur TVLibertés.

https://www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-avec-laetitia-dewalle-toute-la-verite-sur-les-gilets-jaunes

Pour Alain Duhamel, Marine Le Pen est “plus forte que jamais”

marine-salvini_9214-une-600x428.jpg

Dans une interview à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, Marine Le Pen déborde d’optimisme quant à ses perspectives politiques. Cela se voit à travers la séquence des “gilets jaunes” où elle est particulièrement à l’aise. On voit bien que beaucoup des thèmes qui affleurent vont dans son sens et que son électorat est le plus proche des “gilets jaunes”.

Pour Alain Duhamel, l’optimisme de Marine Le Pen est notamment dû au “mouvement populiste mondial”. Les populistes aujourd’hui sont au pouvoir aux États-Unis et au Brésil et progressent en Europe. Ce qui sont les adversaires de Marine Le Pen, sont aujourd’hui en mauvais état. C’est le cas d’Emmanuel Macron, qui n’a jamais été dans une situation aussi difficile, mais aussi Laurent Wauquiez qui visiblement est un des vaincus de l’affaire.

Enfin, Marine Le Pen a également changé sa stratégie à propos de l’Europe. Elle se dit en situation de changer des choses de l’intérieur. Elle espère même que les populistes forment le premier groupe au prochain Parlement européen.

Jean-Michel Blanquer enfonce le clou du cercueil des écoles hors contrat

Le 18 décembre 2018, à la veille des vacances scolaires, c’est-à-dire juste au moment où toutes les familles relâchent un peu leur attention sur l’Ecole et sont davantage occupées à la préparation de la fête de Noël, voici ce que JM. Blanquer est venu déposer dans leurs chaussons, intervenant sur BFM-TV pour déclarer notamment : «… Nous avons les outils juridiques pour pouvoir fermer une école qui n’est pas dans les normes, et notamment celles liées à l’islamisme fondamentaliste salafiste… ».

En vertu de l’enfumage dont il est coutumier et où il excelle, la déclaration très habile de JM. Blanquer laisse à penser au seul lien existant entre la fermeture d’une école et l’islamisme fondamentaliste salafiste, ce qui ne peut que lui attirer l’approbation générale et une considération une fois de plus usurpées de la part d’une encore trop grande partie des Français qui n’a pas saisi la réalité du personnage et le gouffre dans lequel ce ministre est en train de précipiter nos enfants !

Ce dont il s’agit est loin d’être uniquement le fait de fermer une école islamiste fondamentaliste salafiste. Lire la suite « Jean-Michel Blanquer enfonce le clou du cercueil des écoles hors contrat »